Affaire des menaces de mort présumées : La balle est dans le camp du procureur de

 97 clics

Après avoir bénéficié d’un retour de parquet vendredi dernier, Patricia Mariame Ngandoul, Abass Fall, Fatima M’bengue, Bawar Dia et Dahirou Thiam ont été encore déférés ce matin, selon Libération online.

Ce, en même temps que l’administrateur du Pastef, Birame Soulèye Diop, placé en garde à vue depuis vendredi après son audition à la Division des investigations criminelles (Dic).

Ils sont tous poursuivis pour « menaces de mort, diffusion de fausses nouvelles et diffusion d’écrits contraires aux bonnes mœurs ». La balle est désormais dans le camp du parquet.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*