VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : LA DÉCISION DU PRÉSIDENT MACKY SALL

 220 clics

Accentuer la lutte contre les violences faites aux femmes, c’est le plaidoyer et décision prise par Macky Sall, en réunion du Conseil des ministres de ce mercredi.

« Le chef de l’Etat a, par ailleurs, rappelé à la ministre de la Famille la nécessité d’accentuer la lutte contre les violences faites aux femmes et la sensibilisation de toutes les parties prenantes sur la loi criminalisant le viol et la pédophilie », rapporte le communiqué du Conseil des ministres. Macky Sall, souligne le texte, ‘’a demandé au ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, de procéder à l’actualisation de l’organisation et des règles de fonctionnement de l’Observatoire national de la Parité (ONP)’’, note le communiqué du Conseil des ministres.

Et de souligner : « demandé aux membres du Gouvernement de conforter le rôle des femmes dans la gouvernance publique en intégrant systématiquement l’approche genre dans la conception, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des politiques publiques ». Dans cet ordre d’idée, il a invité les ministres à « veiller au renforcement permanent de l’autonomisation économique durable des femmes et à faire bénéficier davantage aux femmes rurales de l’encadrement et de l’accompagnement des structures et projets publics ».

Il faut noter que cette décision fait suite aux nombreux cas de violences, le plus souvent, suivis de meurtre sur les femmes depuis un moment. Le dernier en date concerne Marième Diagne, du nom de l’étudiante et jeune mariée poignardée à mort par Assane Guèye, un émigré, revenu au pays accomplir sa sale idée de vengeance.