Sédhiou, Driss Diallo engage la reconquête de l’espace au centimètre carré près

 47 clics

Solutionner la problématique liée à l’employabilté des jeunes dans la région de Sédhiou dans un court et moyen terme, C’est l’ambition que s’est le Dg de l’Orsre.

Il compte ainsi faire participer les jeunes en quête d’un réel besoin de formation, d’orientation, d’encadrement et de d’accompagnement pour la réalisation de projets générateurs de revenus.
Ce week-end dans le département de Sédhiou, Driss Jr Diallo a soutenu plusieurs initiatives parmi lesquelles la réalisation d’un puits en vue d’une adduction de l’eau potable pour le village de Boumouda.

 

 

En ciblant les jeunes, le Directeur général de l’Organe de Régulation du Système de Récépissé d’Entrepot de marchandises au Sénégal (ORSRE), Driss Junior Diallo a bien pris sur lui toute la peine qu’exige son initiative d’aller à la rencontre des populations de la région de Sédhiou des les profondeurs. Pour une mise en oeuvre de son schéma, il a privilégié un partage d’informations sur des actions et des réalisations du Président Macky Sall.
Démarche jugée pertinente dans une localité du Sénégal qui doit le changement de sa situation économique actuelle à un lourd investissement consenti par l’Etat dans le domaine des infrastructures routières de désenclavement.

Avant l’avènement du Président Macky Sall, Sédhiou, une région à vocation agricole manquait d’infrastructures capables d’impulser une véritable dynamique de développement socioéconomique. Et pour atteindre sa cible, le natif de Marsassoum a trouvé comme alliée la jeunesse du département, unie sous son leadership pour administrer une solution à la question de l’employabilté des jeunes dans un court et moyen terme. C’est dans ce cadre qu’il faut situer l’organisation du forum de Sédhiou du mois d’octobre dernier, ayant connu un réel succès de par la forte participation des jeunes dans un réel besoin de formation, d’orientation, de l’encadrement et de d’accompagnement pour la réalisation de projets générateurs de revenus. Autant de préoccupations qui nécessitent l’implication des structures administratives déconcentrées déjà déployées sur les 45 départements du pays.

« A Sédhiou, les jeunes ne manquent pas d’ambition. Chacun a un projet. Il faut juste mettre en place des cadres d’échanges et d’informations pour réveiller en chacun le génie d’entrepreneur de nature à donner un coup de fouet à l’engagement des acteurs sur la voie de l’auto emploi et du développement « , c’est ce qu’ a indiqué le responsable politique APR qui était ce week-end dans le département de Sédhiou où il a soutenu plusieurs initiatives parmi lesquelles la réalisation d’un puits en vue d’une adduction de l’eau potable pour le village de Boumouda.

À Boumouda, le patron de l’ORSRE a été accueilli par un monde mobilisé autour des échanges axés entre autres sujets sur des réalisations du Président de la République à travers le Plan Sénégal Emergent (PSE) mis en oeuvre sur l’ensemble du territoire national, plus particulièrement en Casamance naturelle, spécifiquement dans la région de Sédhiou.

Sur ce registre des réalisations à l’actif du régime en place, Driss Diallo a montré l’impact que pourraient avoir des politiques publiques sur l’accès des jeunes à un emploi décent si, à la base, est fait un un travail d’encadrement de la population active qui ne demande qu’à être formée, orientée et accompagnée.

Aly Saleh