FOOTBALL – MONDIAL 2022 : LE QATAR ECLABOUSSE PAR DE NOUVEAUX SOUPÇONS DE CORRUPTION

 306 clics

Selon le quotidien britannique « Sunday Times », Doha aurait promis de verser plusieurs centaines de millions de dollars à la Fifa.

Un énième scandale éclabousse la procédure d’attribution de l’organisation de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Le Sunday Timesa en effet révélé dimanche l’existence d’un contrat secret passé entre la Fifa et la chaîne de télévision Al Jazeera, propriété de Doha, trois semaines avant le vote. Ce contrat, conclu à l’approche de la fin de la campagne des candidatures selon des documents diffusés par le journal britannique, prévoyait notamment le versement de 100 millions de dollars (environ 75 millions d’euros au cours de l’époque) sur un compte de la Fifa en cas de désignation du Qatar comme hôte du Mondial 2022.

En décembre 2010, l’émirat gazier avait remporté, contre toute attente, l’attribution de la Coupe du monde 2022 à la barbe des États-Unis, de la Corée du Sud et du Japon, également candidats. Toujours d’après le Sunday Times, 480 millions de dollars auraient encore été versés par le Qatar à l’organisation dirigeante du football mondial trois ans plus tard dans le cadre d’un deuxième contrat de droits télévisés. Al Jazeera était alors la propriété de l’émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani, lui-même instigateur de la candidature qatarienne à l’organisation de la Coupe du monde.