EXPULSION D’UN IMAM SÉNÉGALAIS RADICALISÉ EN FRANCE

Loading

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé aujourd’hui l’interpellation et l’expulsion d’un imam sénégalais radicalisé dans le département de l’Aube.

L’identité de l’imam en question n’a pas été divulguée, mais il sera renvoyé vers Dakar en raison de ses « discours radicalisés » qui, selon les autorités françaises, incitent à la haine et sont contraires aux valeurs de la République française.

« Cet imam prônait notamment que les femmes devaient rester chez elles et que les musulmans ne devaient pas se mélanger aux non-musulmans », a déclaré M. Darmanin. Cette expulsion s’inscrit dans le cadre de la loi sur l’immigration, qui permet aux autorités de prendre des mesures contre les imams prêchant des messages de radicalisation.

Le ministre de l’Intérieur a souligné que cette action reflète la volonté du gouvernement français de protéger ses citoyens et de lutter contre l’extrémisme religieux. « C’est une question d’efficacité pour la protection des Français face aux discours incitant à la haine et à la division », a-t-il conclu.