Emission Quartier Général : Les piques du Capitaine Dièye à Ousmane Sonko

 549 clics

Invité de l’émission Quartier Général dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 avril, le Capitaine Diéye a évoqué plusieurs sujets. Son cursus, sa démission de l’armée sénégalaise, ses difficultés actuelles ainsi que les forces occultes présentes au Sénégal. Cependant, l’ancien cadre de l’armée en a également profité, à plusieurs reprises, pour lancer des piques, parfois déguisées, à Ousmane Sonko et à l’opposition.

« Je suis contre cette

manière de faire la politique. Pour eux, tant qu’ils ne critiquent pas, ils n’ont rien fait. Je ne suis pas pour une opposition qui ne parle que pour parler, critiquer pour critiquer, une opposition qui ne croit pas à la réalité de l’Etat », lance-t-il d’abord. « Je ne suis pas avec Ousmane Sonko. Je ne suis avec lui sur rien. Tout nous oppose. Même si j’ai manifesté mon désaccord face à ce qui lui été arrivé (affaire Adji Sarr) », ajoute-t-il.

 

« Il y a ceux qui proposent et ceux qui ne parlent que pour parler. C’est différent (…) Moi je suis pour un débat national. Etant donné

qu’ils sont là qu’à parler, qu’on nous mette ensemble pour un débat. Comme je le dis, l’Etat ne plaisante pas. Et, je pense que pour les situations qui surviendront d’ici 2024, il y a plusieurs données que peu de gens maitrisent. On parle du franc Fcfa. Le FCFA a 5 aspects. Ici, on ne parle que de l’aspect économique, alors que c’est le moins importants des 5. Ils nous disent ‘nous allons sortir du FCFA’. Mais si on suit ces personnes là, nous allons directement vers le chaos », lance le Capitaine Dièye.

 

Les journalistes et animateurs présents sur le plateau lui ont demandé s’il ne critiquait pas l’opposition, lui demandant également de faire connaitre sa position entre opposition et pouvoir. « En 2019, j’ai soutenu Idrissa Seck. Mais c’était uniquement pour les Présidentielles. Si les gens ont collé mon nom avec Idy, c’est parce que les gens s’attendaient à ce que je rejoigne Ousmane Sonko. Et je l’ai pas fait pour telle et telle raisons »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*