Yoro Dia critique la venue de Juan Branco au Sénégal « un autre sorcier blanc en manque de crédibilité… »

Loading

Yoro Dia, ancien ministre conseiller de l’ex-président Macky Sall et journaliste, a vivement critiqué l’arrivée de Juan Branco, l’avocat de l’actuel Premier ministre Ousmane Sonko, prévue ce 6 juin au Sénégal. Yoro Dia a comparé cette visite à celle de Jean-Luc Mélenchon, leader de la France insoumise, qui avait tenu une conférence à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

Yoro Dia a exprimé que « Après Mélenchon, Branco, un autre sorcier blanc en manque de crédibilité à Saint-Germain-des-Prés vient se recycler à l’UCAD. Le souverain complexe d’infériorité du blanc a encore de beaux jours à Pastef dont le souverainisme cache à peine le refoulement du désir de reconnaissance de la France. » Yoro Dia a ajouté que Sonko avait d’excellents avocats sénégalais que Branco a transformés en supplétifs judiciaires. Yoro Dia estime qu’il est de l’honneur de la presse d’interpeller Branco sur la suite que la CPI a réservée à sa fanfaronnade de poursuite de l’État du Sénégal.

L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar a cependant démenti l’organisation d’une conférence avec Juan Branco. Elle a précisé qu’aucune autorisation n’avait été donnée pour un événement de ce genre à la date et au lieu indiqués. Dans une publication sur X, l’université a clarifié que « Depuis quelques heures, des informations sur une conférence publique prévue ce jeudi 6 juin 2024 à l’Amphithéâtre de l’UCAD 2 circulent sur les réseaux sociaux. L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar informe qu’aucune autorisation n’a été donnée pour un événement de ce genre à la date et au lieu indiqués. »

Il est à noter que Juan Branco a laissé planer le doute sur la nature exacte de son déplacement. Sur son compte X (anciennement Twitter), il a posté un message énigmatique : « Dakar, 6 juin, UCAD 2, 16h ». Cette ambiguïté pourrait expliquer la confusion actuelle, que Branco ne manquera sans doute pas de clarifier à son arrivée à Dakar.