SUPPOSÉE LETTRE DE GUY MARIUS SAGNA AU DIRECTEUR DE REBEUSS : L’AVOCAT DE L’ACTIVISTE ET FRAPP FRANCE DÉGAGE NE PARLENT PLUS LE MÊME LANGAGE.

 274 clics

L’avocat de l’activiste Guy Marius Sagna se veut clair. Son client n’est pas l’auteur de la lettre publiée hier et adressée au directeur de la prison de Rebeuss. Selon Me Moussa Sarr, Guy n’encourt donc aucune sanction. Même son de cloche chez le directeur de la prison qui affirme que M. Sagna lui a dit de vive voix n’avoir rien à avoir avec cette missive.
Cependant, les membres de FRAPP France Dégage battent en brèche ces allégations et assurent que Guy Marius Sagna n’a répondu à aucune question du directeur. « Il (Guy Marius Sagna) a catégoriquement refusé de répondre aux questions qui lui ont été posées ce matin, et qui étaient orientées dans le sens de l’incliner à la délation, dans le sens de lui faire avouer des complicités parmi les agents de l’administration pénitentiaire. Il ne leur a RIEN dit. Cette sortie du directeur de la prison transpire la peur. C’est quelqu’un qui a peur pour sa carrière, comme c’est le cas de beaucoup de nos compatriotes fonctionnaires qui ploient sous le fait de l’oppression exercée par la hiérarchie politicienne à travers le concept valise d’obligation de réserve. Notre combat, c’est aussi d’affranchir le directeur et ses agents de l’oppression, note le communiqué du mouvement.