Réception et Inauguration d’un forage à Hamdalaye 2 « Türkiye Dyanet Vakfi au secours des populations

 169 clics

Ouf de soulagement des populations de Hamdalaye 2, Comico, Keur Massar et Boune dans la banlieue dakaroise. En effet, la fondation humanitaire turque Diyanet Vakfi vient de réaliser un deuxième forage d’un coût de plus de 12 millions de francs cfa pour soulager les populations de la localité et des zones environnantes.

 

 

La fondation Dyanet Vakfi mise en place par le gouvernement Turc en partenariat avec le Forum Islamique pour le Développement et l’Education au Sénégal a encore marqué son empreinte dans le cadre de son action sociale et humanitaire.
En effet, connue par les populations pour son soutien toujours renouvelé à travers des dons, des vivres, du matériel médical et même des appuis financiers, elle a livré hier un forage aux populations de Hamdalaye 2 Comoco de Keur Massar en présence de l’Ambassadeur de Türkiye à Dakar, Ahmed Kavas selon qui, 45 à 50 forages ont été réalisés à travers le Sénégal par la fondation Diyanet Vakfi et que les interventions ne se limitent pas seulement dans le domaine hydraulique.

« Depuis plus d’une dizaine d’années la Turquie et ses communautés en Europe aident ses frères musulmans nécessiteux en Afrique, en Asie, en Amérique et dans tous les autres coins du monde à travers des dons humanitaires pendant la tabaski et le ramadan, dans le domaines hydraulique avec l’érection de forages modernes entre 45 et 50 dans les régions. Nous construisons aussi des mosquées, sur le plan de l’éducation par la construction d’écoles et de salles de classes mais aussi dans le domaine de la santé avec des camps de chirurgie de la cataracte », a indiqué le diplomate turc.

Sur le ciblage et le choix des zones choisies pour la réalisation de tels ouvrages,
Mohamed Tarik, expert adjoint en aide humanitaire de la fondation Diyanet Vakfi en Afrique de l’ouest s’en explique: « depuis 2007, nous sommes dans les missions humanitaires au Sénégal et le partenariat avec notre représentant Dr Mohamed Said Ba du Forum Islamique pour le Développement et l’Education, notre représentant ici est basé sur la confiance, mais nous savons les zones nécessiteuses et le coût d’un forage tourne en général autour de 18 mille à 25 mille euros, (entre 12 millions et 17 millions de francs CFA) suivant les zones et au total nos budgets d’investissements au Sénégal s’élèvent entre 9 millions 500 mille euros et 10 millions d’euros », a dit M. Tarik avant d’ajouter que le forage, une fois la réalisation faite, est ouvert à tous et chacun est libre de l’utiliser.

« Ce forage ce n’est pas seulement pour la mosquée et le quartier mais pour tout le monde, les populations des quartiers environs peuvent venir ici autant qu’elles le veulent pour se ravitailler en eau potable, nous avons prévenu les autorités locales et administratives de même que les habitants, c’est pourquoi lorsque l’on réceptionne et inaugure des ouvrages, les maires, délégués de quartiers, préfets et sous-préfets sont tous présents ».

Un geste qui vient à son heure selon les populations riveraines bénéficiaires du forage qui s’en réjouissent grandement.

« Ici ce sont des tidianes, des layénes, des mourides, des niassénes… qui habitent cette localité, mais je peux vous que nous rendons grâce à ALLAH de nous avoir envoyé ces bienfaiteurs pour qui nous ne cesseront jamais de prier. Avant cette réalisations, nos femmes éprouvaient de réelles difficultés pour avoir le liquide précieux.
Nous sommes vraiment soulagés car nos toilettes deviennent propres et il n’y a plus d’odeur nauséabonde. C’est un très grand secours pas seulement pour nous qui habitons la zone, mais pour tout le monde y compris les animaux qui passeront par ici, le bétail, les chevaux et même les oiseaux vont bénéficier de cette eaux, a dit l’imam de la localité », a-dit Imam Abdoulaye Faye qui a parlé au nom des populations.

Aly Saleh