PROPOS IRRESPECTUEUX ENVERS LA FAMILLE DE SEYDI ELHADJ MALICK MAMOUR FALL DÉSHABILLE AHMET KHALIFA NIASS ET LE RECADRE

 298 clics

C’est à croire que Ahmet Khalifa Niass a perdu la raison en tenant des propos discourtois à l’endroit de la famille de Mame Maodo Malick Sy. De plus en plus, il se distingue par des déclarations fracassantes et la dernière en date touche la famille de Seydil Hadji Malick Sy. Une sortie maladroite qui a fait réagir l’islamologue et animateur religieux Mamour Fall qui recadre le sieur Niass, non sans lui trouver quelques dérèglements dans ses propos et sa conduite.


Selon Mamour Fall, « il faut retenir, une bonne fois pour toutes, que Seydil Hadji Malick (RTA) vouait un grand respect à tous les dignitaires religieux de Touba, Ndiassane, Médina Baye, Layène, et de tous les autres. Sa seule et unique préoccupation était de se consacrer à l’Islam et à la Tarikha de Cheikh Ahmet Tidiane Chérif (RTA), par ses enseignements et ses préceptes. Un tel homme ne mérite pas des sorties aussi irresponsables que celles proférées par Ahmet Khalifa Niass ». En effet, poursuit l’animateur religieux, « je pense que depuis qu’il s’est séparé de son épouse Yaye Fatou Diagne, Ahmet a perdu la raison. Il est partout et toujours contesté, ses arguments déroutent au point de susciter l’ire et la colère de ses collègues oustaz prêcheurs.

Ahmet se singularise de plus en plus, et tout le monde l’a constaté, car, ses sorties s’orientent plus vers la désunion des musulmans et il faut qu’il le sache. Et donc, ce que les anciens guides religieux ont construit, Ahmet doit comprendre qu’il est trop petit pour pouvoir dissuader les sénégalais au suivi de ces recommandations. Nous avons tous été nourris, éduqués et sevrés de la sève des chefs religieux dont la connaissance est reconnue jusqu’en dehors de nos frontières. Ce n’est pas lui, Ahmet Khalifa, qui apparemment ne jouit plus de ses facultés mentales, qui pourra le déconstruire.

Ce qu’on attendait de lui, en tant que fils d’un grand dignitaire de ce pays, est loin de ce qu’il nous présente, avec ses multiples contradictions, et ses voltefaces rocambolesques, sans un brin de respect de la charia et de la sunna du Prophète (SAW). Finalement, c’est lui le problème, et je lui conseille de revoir sa position et son comportement, de bien étudier ses relations, même avec celle de ses frères et de sa famille », lui a conseillé Mamour Fall.
Youssouf NDIONGUE