Le collectif des ex travailleurs de D-Media : Non! Bougane dite la vérité, rien que la vérité et toute la vérité

 523 clics

Après le communiqué du groupe D-media sur le licenciement de plusieurs techniciens, ces derniers ont tenu à apporter un démenti. Réunis autour d’un collectif, les ex-tra ailleurs précisent que le patron de D-media, Bougane Guèye Dany a voulu les faire passer du statut de CDD au prestataire. Voici le communiqué.

COMMUNIQUE DU COLLECTIF DES EX TRAVAILLEURS DE
D MEDIA
Nous, Collectif des ex travailleurs de D MEDIA, suite au communiqué de
la Direction de D MEDIA, tenons apporter les éléments de précisions ci-après :
1. Nous avons servi à D MEDIA pendant plusieurs années depuis
2013, avant de bénéficier enfin d’un contrat à durée déterminée de
deux (2) ans en 2017. En 2019 ce contrat a été renouvelé pour
certains d’entre nous au moment où d’autres qui ont rejoint la boîte
depuis 2015 n’ont jusqu’ici bénéficier d’aucun contrat.
2. Durant, toutes ces années, nous avons servi l’entreprise, avec
engagement et loyauté, en bravant au quotidien les risques du
métier, sans salaire, ni statut, ni protection sociale
3. Après le renouvellement, la Direction de D MEDIA, dans sa
volonté de contourner la réglementation, a décidé de continuer la
collaboration sous forme de contrat de prestation sans aucune base
légale. Comment peut-on passer d’un contrat à durée
déterminée à un Contrat de Prestation ?
4. Ces pratiques malsaines consistant à exploiter ses propres
compatriotes pour bâtir sa fortune n’honore pas quelqu’un qui a la
prétention de diriger notre pays.
Ainsi, le collectif, dans sa volonté de se battre contre cette injustice, a décidé,
dans le cadre d’un recours collectif, de traduire le groupe D MEDIA et son PDG
Monsieur Bougane GUEYE Dani devant le tribunal du Travail hors classe de
Dakar.
Nous remercions le SYNPICS, l’Association Nationale des Caméramen Professionnels du Sénégal ( ANCPS) et l’ensemble des
membres de la corporation pour leurs soutiens indéfectibles.

Fait à Dakar le 05 Mai 2021

Le collectif

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*