ALGERIE: BOUTEFLIKA EN PASSE D’ETRE DESTITUE

epa04183737 Algerian President Abdelaziz Bouteflika, re-elected for a fourth mandate, during the oath of office in Algiers, Algeria, 28 April 2014. Bouteflika was sworn in for a fourth term in a wheelchair. Bouteflika, who was reelected in April 17 elections, appeared stronger than in recent appearances but still fatigued as he took the oath of office in a televised ceremony at the Palais des Nations convention centre. The 77-year-old leader's quest for another five years in office, despite being too weak to campaign after suffering a stroke last year, had divided Africa's biggest gas producer. EPA/MOHAMED MESSARA

 566 clics


Le chef de l’armée algérienne a suggéré de mettre en application l’article 102 de la constitution. Celle-ci prévoit l’état d’empêchement du président de la République.
Le chef d’état-major de l’armée algérienne a demandé mardi 26 mars que soit engagée la procédure prévue par l’article 102 de la Constitution, quand le président de la République « pour cause de maladie grave et durable, se trouve dans l’impossibilité totale d’exercer ses fonctions ».
Cette déclaration intervient après plus d’un mois de manifestations régulières en Algérie pour demander le départ du président Abdelaziz Bouteflika. Une contestation sans précédent depuis son arrivée à la tête de l’Etat en 1999